Non, l’église n’est pas un café…

Non, l’église n’est pas un café…

Nous pouvons être heureux, en entrant dans notre église, de trouver des bénévoles qui nous accueillent, nous distribuent les feuilles de lectures et de chants, nous indiquent le gel pour les mains et les sièges à occuper.  Ces équipes d’accueil ont récemment entendu à plusieurs reprises, comme moi aussi, la réflexion que dans les cafés, on ne doit mettre son masque que quand on circule. Une fois assis, on peut l’enlever. Ça doit être la même chose dans les églises !

Logique évidemment. Sauf que dans les deux cas, c’est la loi qui impose les règles. Et le même article 25 de l’arrêté ministériel du 28 octobre 2020 (régulièrement mis à jour suite aux Codecos) fait bien une différence entre les cafés et les églises. Dans ces dernières, le port du masque est obligatoire en permanence. Peut-être parce que ce sont les lieux par excellence où l’on doit faire preuve de plus de charité !

Ne tirons donc pas sur les équipes d’accueil : elles ne font que rappeler l’obligation légale, qui nous permet de nous retrouver si nombreux afin de célébrer notre foi. Ce rappel n’est pas nécessairement agréable… Mais, même si nous voulons passer outre cette exigence légale, n’oublions pas que ce virus a arraché à notre affection et notre amitié des personnes qui nous ont été très chères. Certains d’entre nous ou autour de nous en gardent encore des séquelles. 

Merci d’en tenir compte. Le temps vient où nous enlèverons ces masques dans l’église.

Avec l’expression de nos sentiments dévoués dans le Christ !

Jean-Claude